Antoine Medawar
Reading time: 4 minute(s)

Des solutions de paiement, une solution hôtelière pertinente et innovante et des chatbots d’assistance à la clientèle. Ce ne sont là que quelques-unes des innovations qu’Antoine Medawar, le nouveau vice-président d’Amadeus pour le Moyen-Orient et l’Afrique, envisage d’apporter en Afrique dans les mois et les années à venir.

Né et élevé à Beyrouth, au Liban, Antoine a déménagé en France alors qu’il n’avait que 18 ans. Là-bas, il a créé une entreprise prospère, qu’il a vendue à Amadeus en 2004. « C’est à ce moment-là que j’ai joint l’équipe d’Amadeus », nous dit-il.

Antoine aime profiter pleinement de la vie avec sa femme et son chien à ses côtés. Passionné par les bonnes choses de la vie, comme la bonne cuisine, le bon vin et les bons cigares, Antoine aime flâner au bord de la piscine, faire des promenades et regarder les couchers de soleil. « Je n’aime pas trop le sport. J’ai l’impression qu’après 50 ans, le sport tue », rigole-t-il.

Dans la vie comme dans les affaires, Antoine est direct, honnête et ouvert. « Ce que vous voyez est ce que vous obtenez. Je parle franchement, je suis une grande gueule, mais je ne suis pas sarcastique ni arrogant. J’aime parler aux gens et je suis très curieux. »

Une chose que peu de gens savent à propos d’Antoine, c’est qu’il aime entendre des ragots et potins de temps en temps.

Dans son nouveau rôle, Antoine a des projets ambitieux pour le continent. Il nous dit que ce ne sera pas ‘comme d’habitude’.

« Quand il y a un changement de direction, ça ne peut plus être comme avant. Ma priorité sera de donner plus d’attention et de soin à nos clients africains et de leur proposer plus de solutions adaptées à leurs besoins spécifiques. Je veux comprendre nos clients ; leur parler directement ; et plus que tout, je veux les écouter et écouter généreusement, pas seulement écouter poliment. »

L’industrie du voyage en Afrique est en plein essor et est très prometteuse, selon Antoine. La classe moyenne est en croissance ; ce qui entraîne une augmentation significative du nombre de voyageurs sur le continent. Les grands marchés, comme le Nigéria, connaissent une expansion rapide.

Amadeus a également constaté une grande poussée dans l’utilisation du mobile en Afrique avec plus de 79% des recherches sur les voyages effectuées sur les téléphones mobiles. Cela a entraîné une augmentation des réservations en ligne : près de 50% des réservations en ligne directes sont effectuées sur des appareils mobiles. Ces développements ont entraîné une grande demande de technologie dans l’industrie du voyage en Afrique.

« En tant que leader du marché en Afrique, chez Amadeus, nous nous efforçons de démontrer notre dévouement envers nos clients en leur offrant à la fois soutien et innovation », déclare Antoine.

Antoine révèle qu’Amadeus continuera à développer des solutions mobiles pour le marché en Afrique et pense même à introduire une solution de chatbot qui apportera un support plus rapide aux clients des agences de voyages.

Amadeus étudiera des solutions spécifiques pour les PMEs. Antoine explique : « Il existe un grand nombre de petites et moyennes agences de voyages en Afrique. Celles-ci ont besoin d’attention afin de pouvoir se démarquer. Nous voulons leur offrir un accès aux solutions les plus pertinentes pour leur entreprise. »

Une nouvelle plate-forme de solutions hôtelières, appelée Amadeus Value Hotel, est également au programme. Cette plate-forme offre à la fois un contenu de qualité et des tarifs attractifs, permettant aux agences de voyages d’augmenter considérablement leurs revenus.

Enfin, les solutions de paiement constitueront une priorité pour Amadeus en Afrique. Le paiement et les transferts d’argent continue à être un défi majeur pour le continent. Les solutions qu’Amadeus apportera seront d’abord déployées au Ghana et au Nigéria, puis dans plusieurs autres pays d’Afrique.

Antoine aime le continent africain et la diversité que le continent offre. « Je viens d’une région du Moyen-Orient, où les gens sont chaleureux et accueillants. En Afrique, je vois la même attitude d’accueil. Les gens ici sont toujours optimistes : peu importe l’importance du problème, ils sourient et disent qu’ils vont le résoudre. Il existe également une incroyable volonté d’aller de l’avant en Afrique. C’est exactement ce que j’aime. »

Quel est le message d’Antoine pour l’industrie du voyage en Afrique ?

« J’aimerais dire quelque chose de très simple : Merci. Merci. Merci à tous les clients qui nous ont fait confiance depuis tant d’années. Quelle que soit votre chiffre d’affaires, quel que soit votre objectif personnel, Amadeus continuera à soutenir vos ambitions. Je vous remercie. »

Shares