santé pour voyager
Reading time: 3 minute(s)

Nous vivons dans un monde occupé et oui, être occupé c’est commun aux entreprises et cela signifie souvent voyager pour les affaires.

Dans le monde professionnel actuel,  les voyages d’affaires de routine et les missions à l’étranger sont non seulement communs, mais font partie intégrante des opérations quotidiennes. Cependant, les risques inhérents aux déplacements des employés restent une préoccupation importante des entreprises continuant de mondialiser leurs opérations.

Lors d’une récente séance d’information sur les risques liés aux voyages organisée par International SOS à Johannesburg, la société a identifié les problèmes et les incidents liés à la santé en tant que domaine prioritaire où le risque voyage devrait augmenter au cours de l’année prochaine.

Grâce à sa propre expérience dans le domaine du risque voyage, International SOS a indiqué que les risques liés à la santé les plus fréquemment observés et ceux qui devraient continuer à augmenter comprennent: les problèmes gastro-intestinaux, les accidents de la route, les soins de santé inadéquats, la grippe et les maladies non infectieuses.

Selon Henning Snyman, Responsable des opérations de sécurité à SOS International, il est presque impossible de se préparer à ce type d’incidents, ce qui rend parfois la planification et la gestion des déplacements difficiles.

Toutefois, il ajoute que, pour les entreprises et leurs employés voyageurs devraient respecter ces principes fondamentaux:

Contrôles de santé réguliers

Le scénario idéal serait de faire évaluer les voyageurs avant et après chaque voyage mais ce n’est pas toujours possible.

International SOS suggère que les entreprises mettent en œuvre des processus où les employés voyageurs sont contrôlés à intervalles réguliers. Par exemple, les employés de moins de 50 ans devraient avoir des contrôles programmés au moins tous les deux ans, tandis que les anciens employés devraient avoir des contrôles annuels. D’autres facteurs qui influenceront également le profil de santé d’un voyageur et l’intervalle d’évaluation incluent des antécédents d’hypertension artérielle et un surpoids.

Disposer de systèmes d’informations santé en place

Les entreprises devraient envisager de conserver les fichiers de santé des voyageurs pour s’assurer que les voyageurs soient correctement vaccinés pour les voyages. En plus d’organiser les vaccinations, assurez-vous que les voyageurs reçoivent des informations sur les risques spécifiques pour la santé, les symptômes possibles et les mesures à prendre s’ils tombent malades.

Il est également essentiel de conserver un registre des conditions médicales préexistantes des voyageurs et des médicaments qu’ils prennent. Assurez-vous qu’ils portent une lettre de médecin et une copie d’ordonnance pendant leur déplacement, au cas où leurs médicaments seraient perdus pendant un transit. Assurez-vous également que leurs médicaments soient légaux dans le pays qu’ils visitent.

En règle générale, souvent les voyageurs ne se souviendront pas de leur historique de vaccination, alors gardez un dossier, même si vous externalisez les vaccinations.

Il en va de même pour les allergies. Tenez un registre des allergies aux vaccins, aux médicaments et à tous les produits alimentaires.

Profil du voyageur

Chaque voyageur est différent. Pour quelqu’un qui voyage pour la première fois ou quelqu’un avec plus d’expérience, il faudra fournir les informations personnalisées nécessaires et veiller à ce que le voyageur reste sain et sauf.

Cependant, même aux voyageurs expérimentés se rendant régulièrement vers une destination particulière, il est important de rappeler les risques pour la santé. Ils sont peut-être les plus susceptibles de devenir complaisants et de rencontrer des problèmes.

Assurance

Assurez-vous que vos voyageurs aient l’assurance voyage et maladie complète pour les couvrir parfaitement.

Shares